Les facteurs clés du bien-être au travail, de

l'engagement et de la performance

De nombreuses études s'accordent aujourd'hui sur le fait que l’engagement des collaborateurs permettrait d’expliquer une partie importante de la performance qui elle-même aurait un impact sur le bien-être des salariés (émotions, satisfaction de vie, au travail et équilibre vie professionnelle et vie personnelle). Le bien-être quant à lui renforcerait légèrement l'engagement.  Ainsi, l’engagement des collaborateurs prédirait principalement la performance qui influencerait surtout le bien-être qui impacterait en retour positivement l’engagement. Par conséquent, améliorer l'engagement des collaborateurs permettrait également de développer leur bien être et d'accroître leur performance D'une pierre, trois coup! Le schémas ci-dessous décrit les trois leviers sur lesquels agir pour favoriser l'engagement: les ressources organisationnelles, les ressources individuelles, et le vécu au travail.

Sources:

Positran, Ilona Boniwell et Evgeny Osin (2017)

L'engagement est mesuré comme l’imbrication de

plusieurs facteurs: 

  • la motivation, 

  • l’implication,

  • le dévouement,

  • le plaisir

  • l’intérêt.

La formation des Managers est par conséquent un puissant outil de prévention de l'absentéisme et des risques psychosociaux mais également un levier essentiel du bien-être au travail et de la performance de l'entreprise,

Très souvent, les salariés quittent leur manager, pas leur entreprise. C'est le constat qu'a établi l'institut Gallup dans son rapport intitulé The State of American Manager. En effet, après avoir mené une vaste étude auprès de 2,5 millions de responsables d'équipe dans 195 pays différents, Gallup a découvert qu'un salarié sur deux quittait son entreprise à cause de la relation qu'il entretenait avec son manager. Plusieurs recherches montrent qu'en réalité peu de managers possèdent les compétences requises à la gestion d'équipe. Les  entreprises choisissent souvent de promouvoir des salariés au poste de manager parce qu'ils ont démontré leurs compétences dans d'autres domaines ou en raison de leur ancienneté dans l'entreprise.  

Le saviez-vous?

Un collaborateur heureux est :

  • 2 fois moins malade,

  • 6 fois moins absent,

  • 9 fois plus loyal,

  • 31% plus productif

  • créatif à 155%.

La qualité du management, un facteur souvent sous-estimé et pourtant essentiel pour agir sur les leviers organisationnels du bien-être au travail:

Agir sur le bien-être au travail d'un collaborateur nécessite de prendre en compte tous les aspects de son environnement organisationnel avec un focus particulièrement ciblé sur son environnement proche. Des adaptations sont souvent nécessaires dans ce dernier lors d'un retour au travail après une absence prolongée afin de rendre les conditions de reprises les plus confortables possibles et d'éviter une rechute.

Quelques facteurs clés manageriaux et organisationnels qui permettent de créer des conditions du plaisir au  travail:

 

  • Donner du sens, expliquer pourquoi,

  • Développer la reconnaissance par un feed-back constructif,

  • Favoriser les moments de partage,

  • Savoir écouter vraiment,

  • Identifier le stress dans l'équipe et aider à la gestion de ce dernier

  • Rendre fier du travail accompli, du métier, du résultat,

  • Respecter l’équilibre vie privée et vie professionnelle,

  • Assurer des conditions matérielles favorables,

  • Oser faire confiance, oser réduire le contrôle et donner de l’autonomie,

  • Garantir des conditions de santé et de sécurité,

  • Garantir une équité de traitement et de reconnaissance.

                          

                                                                                                                           

Et du côté du collaborateur, quels leviers peut-il activer pour prendre sa part de responsabilité dans son bien-être au travail?

Les émotions au travail et l'expérience optimale du flow

 

La Performance professionnelle, individuelle ou collective, dépend largement de l’équilibre émotionnel des personnes, une dimension rarement prise en compte et difficile à appréhender dans le cadre du travail. Les travaux du chercheur américain Mihaly Csikszentmihalyi, décrivent l’état émotionnel que génère une activité professionnelle donnée. Une personne en bonne santé émotionnelle (correspondant à l’état de flow, en vert foncé, sur la boussole émotionnelle ci-contre) bénéficiera d'une bonne qualité de vie et d'un bien-être sur son lieu de travail.  Elle sera ainsi en meilleure position pour faire face aux exigences et aux nombreux défis de sa vie professionnelle.

 

Comment définir et atteindre le flow?

Csikszentmihalyi décrit cet état psychologique comme une expérience tellement absorbante qu’il est possible de la qualifier d’optimale. C’est cette expérience optimale que quiconque peut vivre lorsqu’en exerçant une activité, il éprouve de la joie, de la créativité et un engagement total.

La phénoménologie du Flow, comporte 8 caractéristiques.
 

  • La tâche entreprise est réalisable mais constitue un défi et exige une aptitude particulière.

  • L’individu se concentre sur ce qu’il fait

  • La cible visée est claire

  • L’engagement est profond et toute distraction est absente

  • La personne exerce le contrôle sur ses actions

  • La préoccupation de soi disparaît mais la conscience de ce qui se passe est renforcée

  • La perception du temps passé à exercer l'activité  est altérée

Et vous?

Quelles sont les activités qui vous permettent d'être dans le flow:

- au travail?

- dans la vie privée?

Il est important pour le collaborateur de prendre la responsabilité de son bien-être et ne pas compter uniquement sur celle de l'employeur au risque de se cantonner dans une position de victime si ce dernier ne s'implique pas du tout sur cette question.  Cela suppose d'identifier ses sources de motivations mais également de tensions (points d'usures), de reconnaître ses propres limitations (prise de conscience) et de prendre la responsabilité de développer les forces et les ressources correspondantes: 

 

Par exemple:

  • identifier et gérer ses émotions au travail

  • identifier ses leviers de motivation, son expérience optimale et ses points d'usure

  • s'affirmer

  • clarifier ses objectifs et ses valeurs au travail

  • faire un bilan de vitalité au travail et gérer sa motivation et son engagement

  • se positionner dans une activité professionnelle en lien avec son véritable soi

  • se donner à soi-même des signes de reconnaissance, avoir une hygiène de vie positive

Un accompagnement peut être nécessaire: l'employeur peut proposer des séances de coaching avec un consultant coach externe. Le collaborateur peut faire appel à un psychologue d'orientation cognitive comportemental ou un coach pour travailler un objectif précis et développer des compétences. 

 

Les nombreuses recherches de la psychologie positive (à ne pas confondre avec la pensée positive) peuvent également nous guider pour mettre en place des actions et des attitudes concrètes génératrices de bien-être au travail. Elles montrent qu'un cerveau humain positif dispose d’un avantage considérable sur ce même cerveau négatif ou neutre. Lorsque nous cultivons les émotions positives, nous obtenons:

  • 31 % d'augmentation de la productivité,

  • 40 % de probabilité d'obtenir une promotion,

  • 23 % de symptômes liés au stress en moins,

  • 37 % de ventes en plus pour un vendeur,

  • et la liste est encore longue..

 

Il existe donc de nombreux avantages à créer de nouvelles habitudes positives, des expériences quotidiennes, qui nous aident grâce à une gymnastique mentale simple à remodeler notre cerveau pour renforcer les structures neuronales clés pour notre bien-être: la joie, le calme, la force, la confiance en soi. Par ailleurs, de nombreux outils très efficaces en lien avec la présence attentionnelle et le corps peuvent être facilement mis en place pour apaiser nos tensions et récupérer sérénité et calme (pleine conscience, techniques de respiration, de relaxation, auto-hypnose).

Le kit détente express présenté ci-dessous  présente une série d'exercices faciles à appliquer au travail comme à la maison.

L'institut futura21 a développé un outil ludique et pratique sous format carte de visite pour mieux gérer son stress. Une formation pour les managers et les équipes permet de mieux comprendre le phénomène du stress et de l'apprivoiser grâce à des exercices brefs et efficaces.

CaptureHR.JPG

Ci-contre deux brochures pour employeurs et collaborateurs

brochure.JPG

Brochure éditée par la Société Suisse des Employés de commerce: base juridique, suggestions pratiques et charges psychiques

CaptureSeco.JPG

Brochure éditée par le SECO sur les facteurs de risques psychosociaux

Bien-être au travail   info@bienetreautravail.ch   Nyon     2019 All rights reserved